sommaire

LE CAHIER DE VIE

Marie-Christine BASSAGET
Enseignante maternelle Florian
Sauve (30)

Avec les enfants de deux ans, le cahier est un formidable support de langage. C'est le fil conducteur qui permettra de motiver les enfants en leur parlant et en les faisant parler de ce qu'ils ont fait, de ce qu'ils aiment. Par cette pratique, l'enfant trouve une condition matérielle permanente de langage libre individuel ou par petits groupes, et des sujets de discussion vraie.

Avec les enfants de deux ans, le cahier est essentiellement centré sur l'enfant, sa famille, son petit déjeuner... Des thèmes porteurs, des thèmes qui impliquent l'enfant. Alors il parle, souvent un mot, et puis, motivé, il a envie d'expliquer, que la maîtresse comprenne, connaisse, partage. Les parents sont sollicités par l'enseignant pour écrire dans le cahier de leur enfant.

Ce cahier est un outil et n'a de valeur que par l'investissement conjoint de l'enfant et des adultes qui l'entourent.

UN PARTENARIAT AVEC LES PARENTS

Les films vidéo tournés dans la classe, pendant les sorties, les photos prises lors des activités sont les supports des réunions d'information et permettent d'intéresser le maximum de familles.

Un cahier pour faire entrer la maison à l'école et l'école à la maison. Le cahier de vie propre à chaque enfant permet de matérialiser la liaison entre la vie familiale et la vie scolaire. À ce titre, il a une dimension transitionnelle entre la microculture familiale et la culture de l'école.

Ce cahier qui garde traces des évènements vécus par l'enfant à l'école ou à la maison s'inscrit dans un réseau significatif. Témoin de l'histoire de l'enfant, il permet à l'enfant de se souvenir et possède une forte valeur affective.

Objectifs du cahier de vie s'inscrivant dans un projet de développement de la communication dont l'enfant est le centre :

  • favoriser l'accueil de chaque enfant et entretenir des liens avec sa famille ;

  • proposer des activités socialisantes et porteuses de sens afin que chacun se sente reconnu et encouragé à progresser dans le groupe ;

  • privilégier les situations de communication authentiques permettant à chacun d'apprendre à parler et d'avoir envie de devenir lecteur.

Comme l'enfant emporte son cahier régulièrement chez lui, c'est aussi un moyen de sensibiliser les parents par l'intermédiaire de leur enfant et de les associer au projet pédagogique. Le cahier permet d'impliquer les parents dans les apprentissages (notamment en usant de la langue du récit qui se rapproche de l'écrit).

L'enfant voit des plus grands que lui, lire le cahier. Ainsi, il a la possibilité de se construire un modèle de lecteur, d'observer les postures, les attitudes et les stratégies de lecteur.

Dès tout petit, il comprendra quand et pourquoi on utilise l'écrit.


ecrivez-nous