Quelles sont les limites de l'environnement de l'homme PTINTERO.gif (1122 octets)

 

Ce sont celles des milieux terrestre, aquatique et aérien que l’homme peut fréquenter.
Tous ces espaces dépendent les uns des autres et réagissent entre eux. Fréquentés réellement ou non par l’homme, ils sont toujours plus ou moins influencés par lui.

Il faut distinguer :

  • Les limites des espaces où la vie est possible : la biosphère. Il s’agit d’une tranche de 35 km maximum d’épaisseur qui comprend :   
    - une partie de l’atmosphère (25 km), partie gazeuse entourant l’atmosphère ;    
    - l’hydrosphère (10 km maximum d’épaisseur), partie liquide de la croûte terrestre ;   
    - quelques mètres de lithosphère (couche externe du globe terrestre) : le sol.    

La biosphère ne représente que 0,5 % de l’ensemble atmosphère + Terre dont le rayon total est de 6 770 km.

  • Les limites des espaces occupés par les hommes, c’est-à-dire la surface des terres émergées habitables, soit 26,3 % de la superficie de la planète.

Quelques chiffres :

- Surface totale de la Terre : 510 000 000 km2.
- Surface des terres immergées : 360 000 000 km2 (soit 70,7 %).
- Surface des terres émergées : 149 000 000 km2 (soit 29,3 %).
- Surface des terres habitables : 134 000 000 km2 (soit 26,3%).
- Altitude maximale habitée (hauts plateaux tibétains) : 4 500 m.
- Circonférence de la Terre : 40 000 km.
- Rayon moyen : 6 370 km.